Duster Renault Reno Auto Machine  - 99mimimi / Pixabay

Pourquoi remplacer les plaquettes de frein sur une Renault?

Les modèles Renault équipés d’un système de freinage à disque ont des plaquettes de frein. En général, les quatre roues de la voiture possèdent des freins à disque. Certains automobilistes choisissent, principalement pour des raisons budgétaires, d’avoir deux freins à tambour sur l’essieu arrière et deux freins à disque sur l’essieu avant.

Dans tous les cas, il y a deux plaquettes par frein. Votre Renault en a donc 4 ou 8. Les plaquettes de frein jouent un rôle très important dans le système de freinage de la Renault puisqu’elles agissent directement pour ralentir le mouvement de la roue.

Comme vous vous en doutez, ce sont des pièces consommables qui s’usent au fur et à mesure de leur utilisation. L’entretien des plaquettes de frein n’est surtout pas à négliger.

Vous retrouverez ici toutes les informations concernant les plaquettes de frein d’une Renault, leur fonctionnement, les raisons pour les remplacer et la fréquence à laquelle s’en occuper.

À quoi servent les plaquettes de frein d’une Renault ?

Les plaquettes de frein font partie du système de freinage à disque de la Renault. Le système dans son ensemble fait freiner la voiture, voire l’arrêter si nécessaire. Aucune de ces opérations mécaniques ne serait possible en l’absence des plaquettes de frein. Il ne faut pas non plus oublier que ce sont des pièces consommables. Conduire au volant d’une Renault avec des plaquettes de frein usagées peut s’avérer réellement dangereux pour la sécurité du conducteur et des passagers.

Le fonctionnement des plaquettes de frein d’une Renault

Savez-vous ce qu’il se passe quand vous appuyez sur la pédale de frein de votre Renault pour la ralentir ou l’arrêter ?

La pression que vous appliquez est redistribuée au maître-cylindre. Cette pièce contient le liquide de frein de la voiture.

Le maître-cylindre envoie donc la quantité nécessaire de liquide de frein en direction des étriers.

La pression exercée par le liquide de frein sur les étriers va permettre de resserrer les plaques de façon précise. En effet, le but n’est pas d’arrêter la voiture dès que vous appuyez sur la pédale de frein. Le freinage doit être en adéquation avec la pression exercée sur la pédale de frein. Revenons au fonctionnement des plaquettes sur une Renault.

En se resserrant, elles rentrent en friction avec le disque de frein afin de ralentir sa friction. Si vous continuez à exercer une pression de plus en plus forte sur la pédale de frein, la Renault va évidemment s’arrêter. Dès que vous levez le pied, la pression cesse immédiatement.

L’alternative aux plaquettes de frein d’une Renault

Il y a une alternative au frein à disque et à ses deux plaquettes. Il s’agit du frein à tambour. Ce dernier est de moins en populaire auprès des constructeurs, mais il continue à être utilisé, notamment grâce à son prix plus convaincant.

Comme cela est expliqué un peu plus haut, certains automobilistes équipent parfois les roues arrière de la voiture, mais pas celles de devant. Cette décision est souvent prise pour économiser de l’argent tout en gardant des performances de freinage correctes. Les plaquettes de frein sont mondialement reconnues pour leur solidité, leur performance et leur fiabilité.

Pourquoi faut-il remplacer les plaquettes de frein d’une Renault ?

Les plaquettes de frein d’une Renault n’ont pas une durée de vie illimitée. À chaque freinage, la friction créée par les plaquettes contre le disque de frein leur fait perdre un peu de garniture.

Évidemment, la quantité est infime, mais plus vous conduisez votre Renault, plus les plaquettes s’abîment.

Ce n’est pas une question de mauvaise conduite ou d’un entretien négligé de la Renault. Les plaquettes de frein sont prévues pour être usées, puis remplacées. Le plus important est de savoir quel est le moment opportun pour les remplacer.

Quels sont les signes d’usure des plaquettes de frein d’une Renault ?

En tant qu’automobiliste, vous devez toujours prêter attention à l’état de votre voiture et de ses composants.

Dans le cas des plaquettes de frein et donc du système de freinage en général, faire preuve de négligence peut avoir de graves conséquences.

Vous ne souhaitez pas que les plaquettes de frein de votre Renault s’abîment, n’est-ce pas ? Voici donc la liste des premiers signes d’usure.

Le voyant lumineux du tableau de bord de la Renault s’allume

En règle générale, un voyant inhabituel qui s’allume soudainement sur le tableau de bord de n’importe quelle voiture est un mauvais signe.

On ne parle pas du voyant de la pompe à essence ou celui du frein à main, mais bien de ceux qui sont là pour avertir des problèmes.

Si le voyant d’usure des plaquettes de frein s’allume, il est fortement recommandé d’aller chez un professionnel pour qu’il vérifie l’état des plaquettes de frein.

Parfois, c’est le voyant du niveau insuffisant du liquide de frein qui va s’allumer. Plus la garniture des plaquettes de frein s’use, plus les étriers de frein doivent se déplacer pour les resserrer. La consommation de liquide de frein est donc plus importante, il faut en ajouter plus régulièrement.

Le fonctionnement des plaquettes de frein de la Renault fait un bruit désagréable

Ceci n’est pas non plus un signe d’usure bien compliqué à identifier. Si vous entendez un bruit de type grincement très désagréable aussitôt que vous exercez une pression sur la pédale de frein, il y a définitivement un problème.

Les plaquettes de frein de votre Renault sont probablement déjà très usagées.

La pédale de frein de la Renault est trop molle

Un autre signe d’usure qui est un peu plus difficile à reconnaître est un quelconque changement dans la pédale de frein.

Si vous avez l’impression qu’elle est devenue trop molle et moins précise du jour au lendemain, l’état des plaquettes de frein doit être vérifié par un professionnel.

Les plaquettes de frein de la Renault sont visuellement endommagées

En démontant les roues, vous aurez accès aux plaquettes de frein. Ainsi, vous pouvez mesurer l’épaisseur restante de leur garniture.

En général, toute épaisseur inférieure à 3 millimètres est un signe pour remplacer les plaquettes de frein de la Renault.