Quel est le danger si je ne change pas mes plaquettes de frein ?

Vos freins sont garants de votre sécurité, de celle de vos passagers et des autres conducteurs sur la route.

Les plaquettes sont des pièces qui s’usent avec l’utilisation régulière de votre véhicule.

Donc, indéniablement, il faudra les faire changer au bout d’un certain nombre de kilomètres, en moyenne tous les 30 000 à 45 000 km.

Si vous restez trop longtemps sans remplacer vos équipements de freinage, vous risquez de graves accidents.

En effet, un véhicule qui ne freine plus est un véhicule dangereux, car il faut pouvoir s’arrêter en toute situation.

Quand changer les plaquettes de frein d’une voiture ?

Il est important pour tout automobiliste de savoir quels sont les actes d’entretien qu’il doit faire sur sa voiture. Les freins, plaquettes et disques en font partie.

Les disques devront être changés tous les 60 000 km, ils ont donc une durée de vie deux fois plus longue en comparaison des plaquettes, qui devront être remplacées tous les 30 000 à 45 000 km.

Ces chiffres dépendront de plusieurs facteurs : votre style de conduite ou encore le modèle de votre voiture.

Attention, si vous roulez trop longtemps avec des plaquettes de frein usées, vos disques s’abimeront plus vite.

Il faudra donc les changer bien avant 60 000 km, ce qui modifiera le budget.

Par ailleurs, si vous changez les disques, vous devrez absolument changer aussi les plaquettes.

Au contraire, si vous changez les plaquettes, en fonction de l’état de vos disques, vous pourrez les laisser et attendre pour les remplacer.

Quels sont les signes d’usure des freins d’une voiture ?

Si les freins de votre voiture sont abimés, vous pourrez constater que :

  • La distance de freinage s’allonge dangereusement. Pas besoin d’expliciter, votre voiture est dangereuse et vous ne devez plus rouler avec, avant de faire réparer vos freins.
  • Les freins font du bruit. Au moment de freiner, que ce soit un freinage progressif à l’arrivée à un feu ou un freinage d’urgence, vos freins crissent de manière désagréable. Ce bruit est bien représentatif des plaquettes usées : leur garniture s’est effacée et les pièces métalliques frottent l’une contre l’autre, provoquant ce bruit strident.
  • La pédale de frein a un comportement inhabituel. En effet, elle peut se mettre à vibrer sous l’effet de la déformation des disques. C’est évidemment le signe que vos disques sont à remplacer.
  • La pédale de frein est molle,
  • La voiture fait des à-coups lors de l’action de freinage.

Comment contrôler moi-même l’état d’usure des plaquettes de frein ?

Pour rappel, les plaquettes, généralement faites en acier, sont dotées d’une partie de garniture, qui s’effrite à force de frotter contre les disques de frein, ceci pour freiner la rotation de la roue.

Ces deux pièces sont donc « d’usure », puisqu’au fur et à mesure de l’utilisation, elles devront être remplacées.

Les plaquettes peuvent être contrôlées régulièrement, il faudra cependant enlever les roues de la voiture pour y accéder, certains trouveront cette manipulation laborieuse.

Pour mesurer l’état de vos plaquettes, référez-vous à la cote d’usure : c’est un repère visuel qui permet de constater rapidement si les plaquettes sont devenues trop fines à force d’usure.

En général, les plaquettes doivent mesurer 3 mm à l’avant et 2 mm à l’arrière au minimum.

Des petites traces d’usure sont tout à fait normales, mais si votre plaquette est plus fine d’un côté que de l’autre, cela signifie quelque chose d’anormal.

Il faudra peut-être remplacer l’étrier en même temps que les plaquettes.

Votre plaquette ne doit pas être biseautée, craquelée ou avoir les bords relevés.

C’est qu’elle a été mal installée ou qu’il existe un problème dans le système de freins.

En quoi les plaquettes de frein sont-elles faites ?

Les plaquettes de frein peuvent être faites de différents matériaux ayant chacun des spécificités.

Si vous devez changer vos plaquettes, ces informations vous aideront à faire votre choix :

  • Les plaquettes en matériaux synthétiques : cellulose, aramide, verre. Elles ne durent pas très longtemps, mais sont douces avec les disques de frein.
  • Les plaquettes semi-métalliques : des métaux sont mélangés à des matériaux synthétiques, ce qui leur confère une meilleure performance de freinage.
  • Les plaquettes métalliques : elles sont très résistantes, généralement utilisées pour les voitures de compétition.
  • Les plaquettes en céramique : ce sont les plus onéreuses et haut de gamme.

Quel budget prévoir pour remplacer les plaquettes de frein ?

Si vous constatez que vos plaquettes sont à changer, vous recherchez probablement le meilleur rapport qualité/prix pour vos plaquettes neuves.

Sachez qu’il est recommandé de toujours acheter des pièces de marque, dont vous pourrez contrôler l’origine des pièces.

Certaines marques vous feront également bénéficier d’une garantie en cas de défaut.

L’achat de pièces d’occasion n’est pas conseillé. En fonction de votre voiture, le budget sera différent.

En effet, une citadine sera plus économique puisque vous devrez compter environ 100 euros, alors que pour une routière ce sera plutôt 250 euros en moyenne.

Si vous envisagez de faire remplacer vos disques en même temps que vos plaquettes, comptez entre 200 et 400 euros en fonction de votre véhicule, pièces et main d’œuvre.

Vous pourrez en profiter pour faire la vidange du liquide de frein, ce qui ajoutera environ 80 euros à la facture.

Comment prendre soin de ses freins ?

Pour garantir la longévité de vos plaquettes et de vos disques, il est recommandé d’adopter l’écoconduite : il s’agit de conduire de manière souple, sans freinage agressif.

La conduite sportive est proscrite.

Vous aurez le bénéfice de consommer moins de carburant et d’être plus zen sur la route.